Accord du participe passé

La promenade au milieu des participes passés peut ressembler à une promenade en montagne.
Pour les habitués aux réflexes aguerris, c'est une balade agréable, ponctuée de légères embûches qui évitent la monotonie.
Pour d'autres, c'est une ascension qui semble difficile, voire impossible, truffée de pierres glissantes.

Et pourtant, l'accord du participe passé répond à des règles précises, simples d'application lorsqu'elles sont connues et assimilées.

Toutes ces règles sont décrites de façon détaillée dans différents articles vous permettant une approche pas à pas.
Chaque article est un pas de plus vers le sommet.
Prenez-les dans l'ordre et ne changez d'article qu'une fois que vous vous sentez à l'aise sur celui que vous venez de lire. Vous arriverez alors sereins en haut de cette montagne et serez prêts à refaire la promenade sans hésitation.

Avant de vous demander s'il faut accorder le participe passé, il est tout d'abord important d'être à l'aise avec la constitution du passé composé.
Pour cela il faut connaître les différents groupes, puis le principe général de mise en oeuvre du passé composé.
Cela permet alors d'éviter une erreur que l'on voit fréquemment sur les verbes du premier groupe.

Une fois ces principes connus, vous pouvez vous intéresser à l'accord du participe passé, en fonction de l'auxiliaire utilisé :

Une fois cette étape franchie, vous n'êtes plus très loin du sommet. Il reste à étudier le cas des verbes pronominaux, puis enfin le cas particulier du participe passé suivi d'un infinitif.

Ça y est, vous êtes arrivés ! Quelle belle vue vous avez maintenant! Finalement, cette promenade valait le coup, non ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire