Passé composé - Verbes pronominaux

L'accord du participe passé des verbes pronominaux nécessite un questionnement supplémentaire par rapport aux règles décrites pour les auxiliaires être et avoir.

Les verbes pronominaux se reconnaissent par la présence d'un pronom réfléchi reprenant le sujet:
Je meouJe m'
Tu teouTu t'
Il seouIl s'
Elle seouElle s'
On seouOn s'
Nous nous
Vous vous
Ils seouIls s'
Elles seouElles s'

Si le pronom ne reprend pas le sujet, alors il ne s'agit pas d'un verbe pronominal, et le participe passé s'accorde selon les règles liées à l'auxiliaire.
Par exemple : Elle nous a vus ce matin.

Sous la forme pronominale, l'auxiliaire visible est toujours l'auxiliaire être. Mais il ne faut surtout pas appliquer directement les règles d'accord associées.
Pour bien faire l'accord du participe passé, il est important de savoir si on a affaire à un verbe qui n'existe qu'à la forme pronominale ou à un verbe qui peut aussi se conjuguer sans pronom réfléchi sans changer de sens.

Verbes uniquement pronominaux
Les verbes uniquement pronominaux ne peuvent pas être conjugués sans pronom réfléchi. En voici quelques exemples.
  • S'enfuir : ce verbe n'existe pas sous la forme enfuir seule, on ne peut pas enfuir quelqu'un.
  • Se souvenir : ce verbe n'existe pas sous la forme souvenir seule, on ne peut pas souvenir quelque chose ou quelqu'un.
  • S'apercevoir : ce verbe existe sous la forme apercevoir seule, mais avec un sens totalement différent. Ainsi, au sens de « se rendre compte », le verbe s'apercevoir est bien uniquement pronominal.
    Attention à bien différencier les deux formes.
    Elle s'aperçoit qu'elle a oublié son sac. Cette phrase est synonyme de « Elle se rend compte qu'elle a oublié son sac. » Il s'agit ici du verbe s'apercevoir, qui existe uniquement à la forme pronominale.
    Elle s'aperçoit dans la glace. Cette phrase est synonyme de « Elle se voit dans la glace ». Il s'agit ici du verbe apercevoir, qui peut aussi se conjuguer sans pronom (« Elle aperçoit son ami. »)
Pour les verbes uniquement pronominaux, le passé composé suit bien les règles du passé composé avec l'auxiliaire être. Le participe passé s'accorde donc toujours avec le sujet.
Ainsi, pour les exemples cités ci-dessus, voici les formes du passé composé.
Elles se sont enfuies.
Nous nous sommes souvenus de nos vacances.
Elle s'est aperçue qu'elle avait oublié son sac.

Un verbe fait cependant exception et suit les règles des autres verbes pronominaux, décrites ci-dessous: le verbe s'arroger.

Autres verbes pronominaux
Il s'agit des verbes pouvant exister avec ou sans pronom réfléchi. Dans le cas de ces verbes, il faut passer outre l'auxiliaire être et se poser les mêmes questions que pour la forme non pronominale.

Voici un exemple explicatif, avec le verbe (se) laver.

Elle a lavé ses vêtements. 
On a affaire ici à l'auxiliaire avoir, on recherche donc le COD, en se posant la question « Qui/Qu'a-t-elle lavé ? » 
Elle a lavé « ses vêtements ».
Le COD est placé après, il n'y a donc pas d'accord du participe passé.

Ses vêtements, qu'elle a lavés hier, sont maintenant impeccables. 
On a toujours affaire à l'auxiliaire avoir, on recherche donc le COD, en se posant la question « Qui/Qu'a-t-elle lavé ? » 
Elle a lavé « qu' » qui remplace « ses vêtements ».
Le COD est placé avant, le participe passé s'accorde donc avec le COD.

Elle s'est lavée. 
Comme il s'agit d'un verbe pronominal existant aussi sans pronom réfléchi, il faut oublier l'auxiliaire être et agir comme pour la forme non pronominale.
Il faut donc rechercher le COD, en se posant la question « Qui/Qu'a-t-elle lavé ? »
Elle a lavé « s' », sous-entendu « elle-même ». 
Le COD « s' » est bien placé avant, il faut faire l'accord.

Elle s'est lavé les mains. 
Même démarche, il faut également se demander « Qui/Qu'a-t-elle lavé ? »
Elle a lavé « les mains ». 
Le COD est placé après, il n'y a pas d'accord. 
Attention, ici, le pronom « s' » répond à la question « A qui ou de qui ? », il n'est donc pas COD et n'entre donc pas en ligne de compte pour l'accord.

Pour les verbes pronominaux existant également sans pronom réfléchi, le passé composé suit les règles du passé composé avec l'auxiliaire avoir. Le participe passé s'accorde donc avec le COD si et seulement si celui-ci est placé avant le verbe.

Voici quelques exemples récapitulatifs.
Elles se sont cachées. Le COD « se » est placé avant le verbe, donc il y a bien accord.
Elles se sont offert des livres. Le COD « des livres » est placé après le verbe, donc il n'y a pas d'accord.
Les livres qu'elles se sont offerts sont passionnants. Le COD « qu' » qui remplace « les livres » est placé avant le verbe, il y a donc accord.
Nous nous sommes rappelé nos vacances. Le COD « nos vacances » est placé après le verbe, donc il n'y a pas d'accord.
Pendant cette période, de nombreux rois se sont succédé. Il n'y a pas de COD, les rois ont succédé l'un à l'autre. Il n'y a donc pas d'accord.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire