« Pour ce faire » ou « pour se faire » ?

Il y a souvent confusion entre « pour se faire » et « pour ce faire ».
Le « se » de la première forme désigne le pronom réfléchi, alors que le « ce » de la seconde forme désigne le pronom démonstratif.

Astuces
  1. Le « se » de la première forme étant un pronom réfléchi, on peut essayer de passer la phrase à la première personne du singulier. Si on peut faire le remplacement par « pour me faire », en conservant le même sens, il s'agit bien de la forme « pour se faire ».
  2. Le « ce » de la seconde forme est un pronom démonstratif. La locution « pour ce faire » a le sens de « pour cela » ou « dans ce but ». Ainsi, pour vérifier si on a bien affaire à cette locution, on peut essayer de la remplacer par « pour cela ». Si le remplacement est possible avec le même sens, il s'agit bien de la forme « pour ce faire ». 

Voici un exemple illustrant ces astuces.

Pour se faire livrer son colis le lendemain, il choisit l'option d'envoi rapide.
  1. On essaie de passer la phrase à la première personne. Cela donne : « Pour me faire livrer mon colis le lendemain, je choisis l'option d'envoi rapide. » Le remplacement est possible, il s'agit bien de la forme « pour se faire ».
  2. On essaie le remplacement par « pour cela ». Cela donne : « Pour cela livrer son colis le lendemain, il choisit l'option d'envoi rapide. » Le remplacement n'est pas possible, il ne s'agit donc pas de la forme « pour ce faire ».

Il a besoin de recevoir son colis le lendemain. Pour ce faire, il choisit l'option d'envoi rapide.
  1. On essaie de passer la phrase à la première personne. Cela donne : « Pour me faire, je choisis l'option d'envoi rapide. » Le remplacement n'a pas le même sens, il ne s'agit donc pas de la forme « pour se faire ».
  2. On essaie le remplacement par « pour cela ». Cela donne : « Pour cela, il choisit l'option d'envoi rapide. » Le remplacement est possible, il s'agit bien de la forme « pour ce faire ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire