À propos des tartines grillées

Grande question ce matin.
Les premières tartines grillées étant un peu pâlichonnes, elles sont retournées faire un tour dans le grille-pain.
À leur sortie, nous pouvions nous exclamer : « Ces tartines, nous les avons fai* vraiment grill* ! »
Telle est la question, les avions-nous fait ou faites griller ou grillées ?

Nous avons tous en tête que, lorsqu'il est suivi d'un infinitif, le participe passé fait ne s'accorde pas. On doit donc dire que « Ces tartines, nous les avons fait vraiment griller ! »
Mais cette phrase peut admettre une déclinaison subtile sous la forme de « Ces tartines, nous les avons faites vraiment grillées ! ». Dans ce cas, nous sommes en présence d'un simple participe passé (non suivi d'un infinitif ici, mais d'un adjectif), ce qui explique l'accord avec le COD « ces tartines ».

Dans ce cas particulier, les deux prononciations peuvent donc être acceptées. Il existe cependant une différence de sens entre ces deux phrases, la première mettant l'accent sur l'action de griller les tartines, la seconde mettant l'accent sur le résultat de l'action, c'est-à-dire les tartines grillées.

Cette nuance n'est bien entendu possible que pour les verbes du premier groupe, la différence s'entendant pour les verbes des autres groupes.
Ces tartines, nous les avons fait vraiment cuire.
Ces tartines, nous les avons faites vraiment cuites.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire